Chaillol 2014

13 février 2014

Dernier message

J'espérais avoir le temps d'ouvrir une page aujourd'hui, mais c'était un espoir de débutant... Le dernier jour, c'est toujours l'enfer. Ceux qui devaient partir avnt sont partis. Les valises sont prêtes et el camion qui doit les emporter à Itteville est devant le centre et son chauffeur dort dedans à poings fermés. Je lui souhaite bien du courage pour rejoindre des routes plus praticables et pour rentrer, il neige encore, le chasse neige vient de passer, et il y a un brouillard digne des Côtes d'Armor. Nous prenons le train à Gap vers 22H00, arrivée prévue à Austerlitz vers 7H00, et si tout va bien nous serons à Itteville vers 8H30. Si tout va bien, le train de l'aller avait une heure de retard, et il paraît que les chauffeurs de taxi bloquent Paris. Il ne manquerait plus qu'on soit obligé de prendre le RER !

Quelques courageux ont eu l'audace d'aller consommer la dernière heure de ski qui restait au programme entre 14H30 et 15H30, et nous restons à zéro blessé et zéro malade, c'est bien la première fois que ça arrive. Par contre, tout le monde est épuisé. Entre l'intensité du séjour et le temps éprouvant, les organismes ont souffert, et les vacances vont être les bienvenues pour tout le monde.

Allez, quelques photos d'hier en attendant de revoir votre chérubin en chair et en os. A demain.

2014_0131mercredi120113

2014_0131mercredi120133

Un vrai slalom, avec un vrai chronométrage.

2014_0131mercredi120135

2014_0131mercredi120140

2014_0131mercredi120169

Le pic de Bure, massif du Dévoluy

2014_0131mercredi120171

Le passage des étoiles pour les débutants, c'est aussi une épreuve.

2014_0131mercredi120172

2014_0131mercredi120193

Le pic de Gleize, Massif du Dévoluy

2014_0131mercredi120194

Le col d'Allos, Alpes de Haute Provence, au pied ces montagnes se trouve Barcelonnette,  en haut, La Foux d'Allos.

2014_0131mercredi120196

La bleue du Clôt Chenu

2014_0131mercredi120197

Le groupe de Laurent

2014_0131mercredi120199

La Petite Autane

2014_0131mercredi120202

La vallée du Champsaur

2014_0131mercredi120203

2014_0131mercredi120168

Le Dévoluy (Pic de Gleize)

2014_0131mercredi120265

Sylvie, Pierrot, Claude, Laurent, Florian ne pouvait pas être là.

2014_0131mercredi120258

2014_0131mercredi120252

Il y a eu de très belles médailles.

2014_0131mercredi120253

2014_0131mercredi120250

Sans commentaire... A gauche Asma, à droite Gauthier, entre les deux, les monstres.

2014_0131mercredi120231

2014_0131mercredi120235

2014_0131mercredi120237

La boum !

2014_0131mercredi120288

2014_0131mercredi120286

2014_0131mercredi120285

Gauthier transformé en DJ

2014_0131mercredi120267

2014_0131mercredi120239

 

 

Posté par Yannick_22710 à 17:54 - Commentaires [5] - Permalien [#]


12 février 2014

Fin de cycle

Ouf, la boum est terminée, tout le monde est au lit, des amourettes ont vu le jour, des coeurs sont brisés aussi, c'est toujours pareil à ce moment là et ça sera vite oublié. Souvenez vous quand vous aviez cet âge...

La journée a été idyllique, du soleil, de la bonne neige, aucun malade, aucun blessé, tout le monde a eu quelque chose aux étoiles, et ceux qui n'avaient pas le niveau pour passer l'étoile supérieure ont eu l'étoile de Chaillol. Plus beau encore, pour la première fois depuis que nous venons ici, les moniteurs ESF, Claude en particulier (le moniteur du groupe fort), ont organisé une flèche (course chronométrée contre le chrono de l'ouvreur sur un slalom géant) sur la piste rouge du stade, la piste phare de Chaillol, celle où ont lieu toutes les compétitions. Chrono, micro, sono, vraie ambiance compèt, ici c'est pas Sochi, il n'y a pas de mines de sel et le seul goulag qu'on connaisse c'est la cantine du centre.

La flèche, c'était pour les meilleurs, mais d'autres groupes ont pu profiter de ce parcours de vitesse. Les étoiles ont été passées l'après midi, toujours en plein soleil, et que c'était bon ! Demain, seuls les plus acharnés retourneront sur les pistes, pas mal de skis ont déjà été rendus.

Je vous mets deux ou trois photos pour ce soir et la suite viendra demain. Je suis fatigué, et en plus une affreuse grosse mouche s'est incrustée dans ma chambre et je n'ai qu'une hâte, lui faire la peau.

Bonne nuit à tous.

2014_0131mercredi120085

Le stade vu du bas

2014_0131mercredi120089

Le stade à mi hauteur, l'ouvreur met 42 secondes à le descendre en entier, et ça décoiffe.

2014_0131mercredi120149

Lui, ce n'est pas l'ouvreur, mais rassurez vous, ce n'est pas le seul à avoir mangé de la neige et il est redescendu, non sans mal, un ski s'était sauvé.

2014_0131mercredi120106

Et lui il est arrivé en bas, et avec un beau chrono. Sûr, sa maman va le reconnaître.

2014_0131mercredi120168

Normalement, c'est ça Chaillol, on l'aura eu deux jours, c'est mieux que rien.

Posté par Yannick_22710 à 23:48 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Enfin le soleil,

Les prédictions des vieux n'étaient pas fausses, il a encore neigé cette nuit, mais pas 50 cm. Nous nous sommes réveillés devant la vallée du Champsaur ensoleillée, quelques cumulus traînaient par ci par là, s'accrochant désespérément aux reliefs, mais ils étaient misérables et c'était tellement réconfortant. Du coup, ça a donné de l'entrain à tout le monde, et quand le bus est arrivé, chacun était prêt à affronter la vallée de Champoléon... et les 30 minutes de bus qui nous en séparent. C'était le vieux Bernard qui conduisait, je le connais bien, et quand je lui ai demandé si ça roulait, il m'a juste répondu avec son accent du Champsaur : "Oh on ne va pas aller trop vite". Effectivement, on n'est pas allé trop vite jusqu'à la vallée du Drac, c'était effectivement très glissant, mais avec les cars du Dévoluy, on a la chance d'avoir des chauffeurs d'expérience, qui connaissent chaque danger et savent conduire leur mastodonte sur la glace. Surtout le vieux Bernard.

2014_0130mardi110006

2014_0130mardi110007

2014_0130mardi110008

Nous voilà donc arrivés dans la vallée de Champoléon, vallée creusée par le Drac blanc, qui rejoint au bout de sa vallée le Drac d'Orcières pour former le Drac qui a creusé sa route jusqu'à l'Isère. Là, nous retrouvons nos guides de montagne, les Prévertiens montent visiter la maison du berger alors que nous nous équipons de raquettes et nous voilà partis. Cette vallée est magnifique, à la fois large dans le sens où il est possible de progresser sur des terrains pas trop accidentés et encaissée car elle est entourée de sommets dépassant 3000 mètres. On a beau être nettement plus bas qu'à Chaillol, on se sent plus en haute montagne. Sur les versants est, les cascades de glace se succèdents et ne fondent pas, au bout de la vallée accessible se dresse le Sirac, géant de granit de plus de 3400 mètres. Ensuite, la vallée tourne vers l'est, mais on ne s'y aventure pas avec des enfants, il faut un  équipement spécial, c'est de plus en plus encaissé et les risques d'avalanche sont réels.

2014_0130mardi110014

La Grande Autane et l'Aiguille d'Orcières

 d2014_0130mardi110017

Le Sirac

2014_0130mardi110025

Les deux groupes en raquettes

2014_0130mardi110032

2014_0130mardi110050

Observation de bouquetins et de chamois (une crotte de mouche à la longue vue, ils sont trop loin).

2014_0130mardi110021

2014_0130mardi110028

2014_0130mardi110038

2014_0130mardi110042

2014_0130mardi110045

2014_0130mardi110054

2014_0130mardi110070

Opération de tous les dangers

2014_0130mardi110033

2014_0130mardi110076

Pas mal comme centre de classe de neige, il y a même l'électricité.

2014_0130mardi110088

 

C'était une randonnée magnifique, et au bout de deux bonnes heures, nous avons rejoint le point de départ. Les Prévertiens arrivaient, et plutôt que d'aller manger dans l'ancienne école, comme il faisait beau, nous avons mangé dans la neige. Nous avions emmené chacun notre pique nique dans notre sac à dos, plus deux grands sacs de rando avec de l'eau et du rab pour les goinfres. Chacun avait des sandwichs, des biscuits, du fromage, des barres de chocolat et de céréales et une petite salade de riz au thon, ingédients : eau, petits pois, maïs, carottes, oignons, thon (9 %), riz (9%), plus diverses saletés plus ou moins chimiques. Nous sommes poursuivis par le sort. Je garde cette boîte (non entamée) en souvenir. défense d'essayer de la goûter quand j'ai le dos tourné pendant le petit déjeuner à notre retour.

2014_0130mardi110094

2014_0130mardi110095

2014_0130mardi110096

Après cet excellent festin, nous avons rejoint la maison du berger. C'est une belle batisse du XVIIIème siècle transformée en musée de la vie pastorale. C'était un peu l'usine, d'habitude on est les seuls, là, un groupe était en haut à notre arrivée, quand il esr redescendu pour nous laisser la place, un autre entrait, la maison du berger commence à être connue... Tant mieux pour elle et ceux qui y travaillent, c'est vraiment un endroit remarquable. Par contre, consternation pour les enfants, la boutique était fermée. Consternation pour moi, je vais devoir les emmener à LA boutique de Chaillol.

2014_0130mardi110097

La maison du berger

2014_0130mardi110098

A droite, l'école, à gauche le cimetière, l'église n'est pas loin, au fond les pistes de ski de fond.

2014_0130mardi110100

Bruno explique, on l'écoute.

2014_0130mardi110102

Quand nous sommes ressortis, nous avions un peu d'avance sur l'horaire prévu, et le car ne devait pas arriver avant 45 minutes. Gauthier et Claire m'ont proposé d'organiser un jeu plutôt calme en attendant l'arrivée des Prévertiens et du car. Quelle idée ! Ils faisaient quoi vos mômes ? Ils jouaient dans la neige, ça va leur manquer au retour. C'était par endroit jeu calme, par endroit chahut, et j'en imagine certains qui pensent que leur petite chérie était dans le coin calme... s'ils savaient.

2014_0130mardi110107

2014_0130mardi110108

On a refait Angleterre France

2014_0130mardi110109

Ce qui reste des Anglais, c'était mieux qu'un jeu calme.

Notre car est arrivé, nous sommes allés nous y mettre au chaud car Champoléon est vite à l'ombre et la température baisse rapidement en fin d'après midi. Nos Prévertiens sont arrivés en deux groupes espacés, ils n'avaient pas pris la même option, et nous sommes rentrés à Chaillol.

Ce soir, fatigue oblige, c'était veillée marmotte, mais après le lavage de dents, j'ai quand même fait veillée rangement de la classe, ça a pris un quart d'heure, tout est rangé, la malle avec les cahiers et les trousses est prête à partir car demain, grande journée de ski : 2H00 le matin et 3H00 l'après midi, suivi de la remise des médailles, et de la boum ! Il va y avoir de l'excitation dans l'air demain soir, il  fallait prendre un peu d'avance avec certaines futilités...

2014_0130mardi110118

2014_0130mardi110117

2014_0130mardi110119

Et pour se mettre en joie, la distribution du linge propre, bon courage les animateurs.

Bonne nuit à tous.

Posté par Yannick_22710 à 00:11 - Commentaires [5] - Permalien [#]

11 février 2014

MIRACLE

Et comme par enchantement ce matin, on voit ça de la fenêtre de ma chambre :

2014_0129lundi10soir0035

Comme quoi l'effet sépia des dernières photos d'hier n'était pas dû à un rhume de l'appareil, me voilà rassuré, je vais pouvoir mitrailler aujourd'hui. Bonne journée à tous.

Posté par Yannick_22710 à 07:50 - Commentaires [5] - Permalien [#]

10 février 2014

Lundi 10 au soir

La journée d'aujourd'hui promettait d'être humide, le moins qu'on puisse dire est qu'elle l'a été. Entre la pluie de ce matin, le grésil puis la neige qui ont suivi précédant la tempête de neige qui s'est abattue sur nous sur les pistes, la météo ne s'était pas trompée. La neige s'est déchaînée cet après midi, réduisant la visibilité à quelques mètres. Tous les enfants sont montés rejoindre leur moniteur, et tous le monde a eu sa séance de 2H00 de ski dans des conditions dignes de la Sibérie. Il ne faisait pas très froid, à peine au dessous de zéro, mais c'était vraiment la tempête de neige. Une neige assez lourde, tombant en énormes flocons, et ça a duré tout l'après midi. Si ça continue comme ça (les vieux du coin disent qu'il peut en tomber 50 cm cette nuit, et quand un vieux du coin dit ça, il vaut mieux l'écouter, la montagne ça ne s'invente pas), le préfet des Hautes Alpes va interdire les transports scolaires, et nous ne pourrons pas aller dans la vallée du Drac blanc pour la rando en raquettes demain, mais ça c'est une autre histoire.

Inutile de vous dire que les photos d'aujourd'hui manqueront un peu de lumière, mais j'ai trouvé que les enfants en voulaient vraiment. Je n'ai entendu personne rechigner pour ne pas monter. Dans ces conditions là, on a toujours un enfant qui a des douleurs au ventre, à la jambe, un pet de travers quoi, qui justifie de rester au chaud bien à l'abri avec les vrais malades en compagnie de l'assistante sanitaire. Là, personne, aucune défection, ils en voulaient tous. C'est vrai qu'il n'y a aucun malade à qui tenir compagnie, ce qui, au bout de 10 jours de séjour dans ces conditions climatiques est exceptionnel.

Malgré tout, les organismes sont fatigués, et nous n'avons même pas les couleurs pour masquer les cernes. Les enfants en sont visiblement conscients, plusieurs d'entre eux sont allés se coucher plutôt que d'aller écouter le magnifique exposé de Bernard, guide de montagne et photogarphe animalier, sur la faune et la flore des Alpes. Ils ont préféré aller digérer tranquillement les abominables nouilles aux moules dans leur lit. Quand nous sommes revenus de cette veillée instructive, ils dormaient à poings fermés. Demain,soir, ce sera veillée marmotte pour tout le monde. Il est d'ailleurs temps que j'aille aussi au lit, la neige risque de me sembler lourde demain.

2014_0129lundi10soir0007

Allez vous en reconnaître un ?

2014_0129lundi10soir0005

Plus dur, ils sont plus loin.

2014_0129lundi10soir0011

2014_0129lundi10soir0003

Qu'est ce que ça donne envie !

2014_0129lundi10soir0013

Une petite éclaircie, ça va tout de suite mieux.

2014_0129lundi10soir0017

Le télésiège vient de s'arrêter, c'est l'heure, mais ils en veulent encore.

2014_0129lundi10soir0016

2014_0129lundi10soir0024

2014_0129lundi10soir0023

Laurent ramène le petit dernier coincé dans la tourmente.

2014_0129lundi10soir0028

2014_0129lundi10soir0030

2014_0129lundi10soir0029

Le centre vers 17H00, les couleurs sépia, ce n'est pas un effet recherché, j'espère que l'appareil ne s'est pas enrhumé...

2014_0129lundi10soir0025

Posté par Yannick_22710 à 23:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Petit déjeuner du vendredi matin

Un petit déjeuner sera offert à ceux qui le souhaitent dans la cantine de Jaurès le vendredi matin dès notre arrivée. Pour pouvoir prévoir les quantités nécessaires à son organisation, nous avons besoin de connaître le nombre de participants. Merci de nous faire connaître votre intention par mail à jaurestransplante@gmail.com sous la forme suivante :

Petit déjeuner : Famille X, tant d'adultes et tant d'enfants

Merci de signaler si vous ne participez pas à ce petit déjeuner.

Promis, ce ne sera pas ça :

2014_0124mercredi5soir0003

Posté par Yannick_22710 à 22:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Dimanche 9 février

Comme per hasard, dimanche matin, il avait neigé toute la nuit, il y avait un grand soleil, et le dimanche évidemment on ne skie pas. Il faut dire que la station est un peu encombrée ce jour là. Toutes les plaques d'immatriculation de la région PACA sont représentées, avec une grande majorité de 13 vous vous en doutez, et il y a des voitures garées tout le long de la route de la station. Le virage juste en dessous du centre était d'ailleurs était un sujet de curiosité, car juste à la sortie du virage se trouve un loueur de ski (vous en voyez le chalet sur certaines photos), et en sortant du virage, les voitures ralentissent pour y trouver une place, s'arrêtent, et avec la quantité de neige qui est tombée dans la nuit, patinent et ne repartent pas. A l'heure de pointe, vers 11H00, quand tout le monde arrive à la station, c'est amusant parce que ça crée un embouteillage de voitures qui s'accumulent, patinent, les conducteurs klaxonnent, s'engueulent, pour finir par aller aider le précédent à pousser sa voiture. Hé cong, tu l'as eu dans une boîte de sardine ton permis ? C'est d'autant plus la pagaille que les gens du coin, habitués à la neige et équipés comme il faut, zigzaguent au milieu de tout ça avec un air goguenard.

Puisqu'il n'y avait pas ski, il y a eu jeux variés le matin avec les animateurs : Hockey chaussettes, ping pong (et notre Enzo a flanqué une raclée mémorable à Gauthier, l'animateur), atelier danse (n'oubliez pas qu'il y aura bientôt une boum et que là, il faudra assurer), rallye photos, et pour ceux qui n'en avaient pas assez, il y avait jeux de neige et luge. J'avais proposé un rallye grammaire, figurez vous que j'ai eu zéro client.

A midi c'était coucous, il y avait quelques carottes, mais sans petits pois, et un couscous sans carotte, ce n'est pas un couscous. Après un petit temps calme, un grand jeu était organisé dans la salle de boum. Elle ne sert pas qu'à la boum, loin s'en faut, mais pour les enfants, c'est avant tout la salle de boum, peu importe ce qu'on y fait d'autre. Pour l'occasion, elle était transformée en tripot puisque c'était un grand jeu casino. Après cette grande partie de débauche eut lieu le goûter, puis les douches, le repas, et le soir, nous avions invité Paul Caraysso, guide de montagne mais surtout conteur. C'est toujours un grand moment, et ça l'a encore été.

Ce matin, nous avions classe, mais j'ai senti que le groupe commençait à être très fatigué, alors on est allé doucement avec la proportionnalité, ils ont continué leurs textes sur le séjour (là au moins, ils peuvent faire semblant), on a finalisé les commandes et chacun a fait ses comptes. Maintenant, c'est l'heure de monter au ski. Ce matin, il a plu, il a neigé, à petits flocons puis à gros flocons, et maintenant la brume monte de la vallée du Champsaur, on distingue à peine la station de Saint Léger les Mélèzes, on ne voit ni les deux Autanes, ni le Dévoluy. Nous sommes aussi que vous, seul le bout du nez et des oreilles est rouge, de froid.

Demain, une amélioration est prévue. Nous aurons peut être la chance de voir le soleil dans la vallée de Champoléon où nous allons faire une randonnée en raquettes... à voir, la météo n'est pas très précise ces derniers temps.

Quelques photos vite fait avant de monter à la station :

2014_0128lundi10matin0003

Une idée de la neige qui est tombée.

2014_0128lundi10matin0005

Le Champsaur dimanche après midi

2014_0128lundi10matin0007

Les deux Autanes, l'Aiguille d'Orcières et à droite, la station de Saint léger les Mélèzes. Aujourd'hui, on ne voit rien de tout ça.

2014_0128lundi10matin0014

Le Champsaur à travers les Mélèzes.

2014_0128lundi10matin0011

Le soleil va se coucher derrière le Dévoluy

2014_0128lundi10matin0004

Pas de chance, un gros nuage arrive, nous ne le verrons pas ce soir.

2014_0128lundi10matin0016

La veillée contes, un grand moment.

2014_0128lundi10matin0017

Paul, un sacré bonhomme.

2014_0128lundi10matin0019

Et ce matin, voilà ce qui nous attendait.

Au moment de monter au ski, il ne pleut plus, il ne neige plus, mais la température s'est radoucie et la neige fond devant le centre. Espérons qu'elle ne sera pas trop lourde demain pour la sortie en raquettes.

A bientôt.

 

 

Posté par Yannick_22710 à 15:05 - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 février 2014

C'est dimanche, on récupère !

Bonjour tout le monde,

Rien n'a été écrit sur le blog hier, le temps au réveil ne donnait absolument pas envie de partager une photo, puis il y avait classe, douches, repas, puis ski sous un déluge de neige, puis classe de nouveau, et comme les enfants ont répondu à vos mails, le pc était pris. Après le repas, j'ai eu comme un petit moment de torpeur, et je me suis couché tôt.

Je vous ai donc laissé vendredi soir alors que nous venions de manger une délicieuse tartiflette. Visiblement, le cuistot a compris le message... Et tout le monde s'est régalé :

2014_0127samedi90003

2014_0127samedi90004

2014_0127samedi90005

D'ailleurs, vous pouvez constater qu'il ne reste pas grand chose sur les tables et que tout se passe dans la bonne humeur.

Ce matin, pas de photo au réveil, le temps était déprimant. Alors j'en ai pris dans la classe puisque ce matin, il y avait classe. Et oui, il faut s'habituer à la classe le mercredi ou le samedi. Evidemment, il n'y avait pas la même bonne humeur qu'au dessus, mais on a quand même pu travailler sur la proportionnalité, sur l'agriculture en montagne et sur les cônifères, sans que personne ne rechigne. Il faut dire qu'il suffisait de jeter un oeil à ce qui se passait dehors pour ne pas avoir envie de sortir.

2014_0127samedi90006

2014_0127samedi90007

2014_0127samedi90008

Tiens, j'en vois qui copient...

Ensuite, vers midi, les animateurs sont venus nous chercher pour déjeuner. A l'unanimité, c'était excellent : hamburger de patates, imaginez un hamburger dont le pain a été remplacé par une galette de pomme de terre frite. Excellent, ne l'ébruitez pas, Mac Do serait capable de s'approprier le brevet.

Après le repas et un temps calme qui, la fatigue aidant, est de plus en plus calme, nous sommes montés à la station. Personne n'a rechigné pour y aller, portant le temps n'était pas engageant, les chutes de neige se succédaient, plus ou moins violentes, avec au début de la petite neige fine puis d'énormes flocons qui rendaient la visibilité quasi nulle. Les cours de ski se sont déroulé sans incident, les moniteurs sont particulièrement responsables et prudents dans ces conditions. L'important est de ramener tout le monde entier.

Quelques photos des groupes de ski :

C'est samedi, il y a du monde.

2014_0127samedi90009

Pas facile de tourner dans la neige fraîche.

2014_0127samedi90014

 

2014_0127samedi90025

Pas facile du tout même.

2014_0127samedi90017

Préparation d'un slalom par le groupe de Claude (3 étoiles et plus)

2014_0127samedi90030

On verra s'il est possible d'organiser une flèche pour le jour du passage des étoiles (mercredi après midi)

2014_0127samedi90034

2014_0127samedi90036

2014_0127samedi90035

Ah, ce jour là il faudra éviter ce genre de figure...

Nous sommes rentrés pour le goûter, les douches et le moment de classe avant de manger. Certains enfants ont envoyé des mails ou répondu à leur famille. Puis nous sommes descendu à table. Ce soir, nous fêtions tous les anniversaires du séjour avec un grand gâteau.

2014_0127samedi90042

2014_0127samedi90043

2014_0127samedi90047

2014_0127samedi90048

2014_0127samedi90044

2014_0127samedi90045

Bon dimanche à tous et à ce soir

Posté par Yannick_22710 à 11:20 - Commentaires [12] - Permalien [#]

07 février 2014

Suite du vendredi 7 février

Nous sommes donc montés à la station pour une nouvelle séance de ski. Rien de bien filochon sur le plan de la météo, il ne pleuvait plus mais nous étions dans les nuages, on ne voyait pas à 200 mètres, et il neigeotait de temps en temps. Le temps rêvé pour le photographe qui a des piles rechargées...

2014_0126vendredi7amidi0002

"Vue" sur le Dévoluy, il est là bas derrière.

2014_0126vendredi7amidi0006

Mais tout le monde prend le nouveau télésiège.

On a l'impression sur les photos que c'est la Sibérie, mais non, il ne faisait pas si froid, juste une pressante sensation d'humidité. Et puis, comme c'est souvent le cas ici, ça a commencé à se lever. Bon, ne rêvez pas non plus, ce n'était pas du grand beau temps de Chaillol mais il y avait quelques rayons de lumière qui commençaient à percer les nuages.

2014_0126vendredi7amidi0007

Et oui, le Dévoluy était toujours là. C'était irrégulier, avec des nuages qui montaient et redescendaient, un petit coup de grésil de temps en temps, mais toujours plus de lumière que ce matin. Alors j'ai pu prendre les groupes de ski. Le problème avec les groupes de ski c'est qu'on ne reconnaît pas forcément les gamins, ils ont tous un casque loué chez Pierrot, qui doit avoir 5 ou 6 modèles différents, alors on se fie au moniteur, plus facile à reconnaître. Le problème avec un temps comme celui-ci, c'est que le moniteur est tellement emmitouflé qu'on ne le reconnaît que quand il approche de près et là, il faut faire très vite, surtout avec les groupes initiés qui passent devant vous très vite. Il ne faut pas attendre le "coucou Yannick" sinon c'est trop tard. Avec les débutants, il y en a toujours un qui tombe et tout le monde finit par s'arrêter, c'est plus facile.

2014_0126vendredi7amidi0019

2014_0126vendredi7amidi0003

Le groupe de Sylvie

2014_0126vendredi7amidi0009

Toujours le groupe de Sylvie, ça ne va pas trop vite et comme ils sont polis ils s'arrêtent pour dire bonjour.

2014_0126vendredi7amidi0019

Ceux-là aussi ils sont polis, et en plus ils ne vont pas trop vite, mais ça progresse à grands pas.

2014_0126vendredi7amidi0018

En voici quelques autres...

2014_0126vendredi7amidi0017

2014_0126vendredi7amidi0029

Ambiance grand nord, attention, c'est le groupe fort qui arrive, il va falloir faire vite.

2014_0126vendredi7amidi0031

Flûte, j'ai raté les premiers.

2014_0126vendredi7amidi0032

2014_0126vendredi7amidi0033

Pas grave, il suffit de les faire s'arrêter, c'est mes élèves quand même, et ils m'obeissent encore.

Pendant que les cours de ski se terminaient, le soleil est revenu, on a commencé à revoir les montagnes alentours.

2014_0126vendredi7amidi0038

J'ai m^me réussi à piquer un coucher de soleil, mais il fallait faire vite.

2014_0126vendredi7amidi0039

2014_0126vendredi7amidi0042

Parce que le temps de redescendre au centre, il y avait ça :

2014_0126vendredi7amidi0047

Alors ça calme, on a filé, les enfants ont goûté, ils ont pris leur douche, ils ont eu leur petit moment de classe, ils sont passés à table, et MIRACLE ! C'était bon...

Bonne nuit à tous.

 

Posté par Yannick_22710 à 21:38 - Commentaires [6] - Permalien [#]

Hiver, quand tu nous tiens

Je vous ai laissé hier soir avec quelques photos du vrai Chaillol, dommage que les pile de l'appareil aient rendu l'âme si vite, j'aurais pu mitrailler, parce qu'aujourd'hui, ça risque d'être tristounet. Ce matin au réveil, il pleuvait abondamment, une horreur. Le thermomètre indiquait 3°C à 8H00. Pas bon ça, ça ne va plaire à la neige. puis ça s'est un peu refroidi et il s'est mis à neiger, un mélange pluie - neige, puis les flocons sont devenus énormes. Lorsque ça s'est arrêté, nous nous sommes retrouvés dans le brouillard, nous y sommes toujours et nous allons bientôt monter à la station.

2014_0125vendredi7matin0025

Pendant que le temps évoluait vers le brouillard, nous étions dans la grande salle avec Bernard, l'apiculteur de Saint Firmin. Son exposé, parfaitement rôdé, a passionné les enfants qui l'ont écouté avec attention et lui ont posé plein de questions. Après celà, nous sommes remontés en classe et les gamins se sont précipités pour commander du miel. J'espère que vous aimez ça...

2014_0125vendredi7matin0021

Puis ce fut l'heure de manger. Il y a eu quelques efforts de faits en cuisine depuis hier soir, peut être que la colère qui m'a prise a porté ses fruits.

Maintenant, tout le monde est monté au ski, je file les rejoindre. @ + tard

Posté par Yannick_22710 à 14:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]